Atelier du jeudi c’est parti !



La saison tire à sa fin et déjà l’atelier a repris.

Les machines ont beaucoup volé et tout doit être inspecté et lustré.

D’ores et déjà l’équipe de semaine a pris ses marques avec quelques nouveaux dont Dominique , Rudy, Bernard et Bob. Absents sur la photo Francis, Yvan et François pourtant fidèles du jeudi.

 



Cet atelier en semaine est notamment un rendez-vous apprécié de nos jeunes et dynamique retraités. Le partage des compétences, des idées et le lien social prend ici tout son sens.

Nul doute que les ateliers du week-end souvent plus jeunes, seront aussi dynamiques. Il y a à faire entre planeurs, parachutes, entretien club, housses et c’est à la portée de tous.

Quelques actions « coup de poing » auront bien sûr lieu au fil de l’avancement, pour astiquer les surfaces de nos belles machines et permettre à tous d’optimiser les performances 2022 !

Si si on y pense déjà…

Un été très féminin à l’ATVV


Le ciel est à tous c’est bien connu mais l’histoire montre que notre sport et l’aéronautique en général a souvent laissé plus de place à ces messieurs. Heureusement, les temps changent, et au gré des diverses actions, on peut dire « ça plane pour elles » et de plus en plus.
Pour la première fois cette année, les licences féminines devraient représenter un quart des effectifs Graulhetois. Des effectifs très actifs à l’image de Swan et Lucie qui en parallèle ont pu faire récemment un stage ouvrier.


Depuis le début de l’année, ce sont déjà 4 jeunes filles qui ont fait leur premiers vols seules à bord d’un planeur passant ainsi d’élève pilote à commandant de Bord.
Cet été pas moins de 4 semaines de stages seront à majorité féminines.


Autant dire que ce n’est qu’un début. L’ATVV attend avec impatience sa prochaine compétitrice ou encore sa première instructrice. On sait aussi que loisir aéronautique et projets professionnels sont souvent liés. Presque toutes se projettent déjà sur des métiers dans ce domaine .
Ceci dit pas de jaloux, il y en aura pour tous les objectifs et pour tous les talents masculins et féminins…comptez sur nous.

Tour de la TMA TOULOUSE

Le printemps quelque peu instable nous oblige à bien sélectionner nos journées de vol. Ce vendredi 25 juin en fut une avec environ 2500km réalisés au départ de Graulhet.


Belle perf de toute l’équipe pour une journée de semaine, une belle entraide et un timing respecté, facilité par les stages en cours.
Ce jour fut aussi l’occasion d’une première au départ de Graulhet. De mémoire Mathieu Ranque le fit au départ de Nogaro il y a quelques années. Le grand projet rapidement évoqué  ne paraissait pas gagné. Après quelques hésitations l’ensemble de la troupe partait au sud avec des intentions plus ou moins guerrières.

 

 

 

Le LS6 et le Duodiscus partis pour travailler en paire avec les 3 Corbillé aux commandes arrivent très rapidement dans le secteur du Pamiers. La masse d’air moins tonique calme un peu les ardeurs, et ça grenouille un certain temps sur le bas piémont. Puis on y va et c’est le cap sur St Gaudens. Le LS6 sur un trajet plus sud profite d’un cheminement sur les premières crêtes donnant un joli spectacle mais ne pourra pénétrer plus les Pyrénées. Le duo rejoint lui St-Girons par le Nord.

 

 


Le vol en paire n’est pas très optimal et c’est à St Gaudens que se séparent les chemins. Retour ensuite vers le Nord et un vol de plaine plus classique avec 2 tranches bien différentes au-dessous et au- dessus des 1000 m. Chacun le testera, visitant le Gers de plus ou moins bas jusqu’à repasser la Garonne et profiter d’une aérologie plus homogène vers le Nord.
Petite pointe au Nord vers Fumel pour le Duo et vers Villefranche pour le LS6. Surtout ne pas rater le retour pour vraiment boucler la boucle et quelle boucle…

 


Celle qui consiste à avoir fait le grand tour de toutes des espaces aériens de Toulouse. C’est pour le fun certes, et pas optimal en distance pure mais 2 planeurs l’ont fait le même jour. Hors les Hautes Pyrénées tous les départements de l’ancienne région Midi Pyrénées sont traversés.
Un vol partagé en famille qui plus est….que demander de mieux !

Le simulateur virtuel au championnat de France Handisport à ALBI 12/13 juin 2021 suite à la journée du 9 juin avec les handi du SCES Jean Lagarde de Toulouse.





La 1ère utilisation du simulateur virtuel s’est déroulée ces 12 et 13 juin à ALBI pour le championnat de France handi, escrime et athlétisme à ALBI

 





Organisé par le comité départemental handisport et le département du Tarn avec le concours de l’ECLA d’ALBI, nous avons répondu présent à l’invitation du président pour participer à cet évènement.



L’implication de l’ATVV pour l’handisport est reconnue, et ce fut l’occasion de montrer à un public à mobilité réduite que le pilotage d’un planeur est possible.

C’est une juste continuité, puisque nous avons fait voler concrètement 9 jeunes à mobilité réduite le mercredi 9 juin à GRAULHET, avec le SCES Jean LAGARDE  de TOULOUSE.

 

Sur la photo ci-dessous, la joie qu’exprime Antoine juste avant son envol démontre s’il le fallait l’intérêt de nos actions auprès de ces jeunes.




Une fois encore, le succès de notre stand ne s’est pas démenti.

 


Le pilotage en réalité virtuelle apporte un vrai plus pour la découverte des sensations de pilotage, et chaque participant n’avait qu’une envie à la sortie … venir tester ça en conditions réelles.

Nous avons pu expliquer aux responsables du comité et des élus, les réflexions qui sont menées à l’ATVV pour s’équiper d’un planeur biplace adapté au pilotage handi. Des aides seront nécessaires pour faire aboutir ce projet, ce que chacun a bien compris.



Un grand merci aux participants de l’ATVV, avec des anciens toujours là…mais aussi avec des jeunes très impliqués qui ont répondu présents ; Clara, Loïc et Benjamin qui n’ont pas ménagé leur peine,

Merci à eux, ils sont l’avenir du club.



Et nos jeunes seniors dans tout cela…



Ce n’est pas un confinement qui va empêcher nos jeunes seniors aux doigts en or de s’occuper du club. La preuve en image.

 


Merci à Francis pour l’hélice du SF28 (qui pourrait se reconvertir!) et Yvan pour les trolleys dont l’efficacité est déjà très appréciée.
Il ne reste plus qu’à avoir à tout rentrer pour définitivement adopter..

 



On reste encore un peu aux abris mais on compte sur eux pour être aussi habile dans les ascendances rapidement.

En toute situation il y a à faire pour le club et c’est vrai pour tous.

Merci.

Patrice.